« Inuk-Chokeux | Accueil | Joannie Rochette »

Commentaires

Cousine Julie

J'aime!

Le Flatuleur

Elle est vraiment bonne :-)

Dominique

gros bon sens... et quoi encore?

Pat Roc

il y a tellement d'endroit à couper avant d'hausser les frais de scolarité. Le gouvernement est toujours en mode "augmenter les revenus" et jamais en mode "diminuer les dépenses".

M-A

C est ca qui manquait, une personne pour dire ou aller.

C'est pas normal que le reste de l amerique soit capable d educquer ces enfants et que nous si on augmente les frais on va empecher du monde d etudier.

Pat Roc

@M-A: le reste de l'amérique paie moins d'impots et de taxes que nous. Il est normal que les services offerts soient moins dispendieux ici. Ca n'a rien à voir avec l'éducation ou pas, ca a à voir avec le fait de se faire avoir.

Dany

On est effectivement en train de se faire passer quelques paquebots et on réagit pas. TVA a fait des reportages intéressants (pour une fois!!!) avec le Quebec dans le rouge, mais aucune mobilisation de la société. On est un peuple amorphe, inerte et non pro-actif... Ça fait des années qu'on se fait dire qu'on paye plus d'impôts et de taxes pour se payer les systèmes qu'on a, et qu'on paie justement moins cher certains services grâce au surplus d'impôt qu'on paie. On paye plus cher de taxes, plus cher d'impôts, on gagne moins cher pour la plupart des emplois bien rénumérés (dans tout le canada), on paye plus pour l'alcool (et on a moins de choix), les immatriculations, les permis de construction, les taxes municipales explosent. Et là on me fait chier et on essaie de me passer qu'on paie pas assez!!! Calvaire, il me manque des bouts... Si vous augmentez les frais scolaires, l'électricité, les services, les garderies, etc. Baissez mes impôts gang de voleurs!!! C'est DÉCOURAGEANT... On se fait voler et notre argent est dilapidée par des imbéciles, et ils ont le culot de nous dire qu'ils ne peuvent pas couper!!! Il va falloir qu'il se passe qqch à un moment donné, mais personne n'a de couilles dans nos dirigeants et la population est apathique. Le Quebec sombre solide...

Annie

C'est juste quand on va frapper le mur solidement et que plus aucune banque ne voudra nous prêter du cash qu'on va réagir. Bref, quand on sera en faillite... en attendant, ça continue de dormir bien profondémment. :(

drsilver

Augmenter les frais de scolarité... c'est normal ! En autant qu'on augmente les prêts étudiant en retour par exemple !

mais avant même de faire ca, faut dégraisser là où ca compte ! et pour travailler moi meme dans un hopital, y'en a en masse des pousseux de crayons qui servent tellement à rien.

mais connaissant le gouvernement, ils vont couper dans l'entretien menager, dans les cuisines dans la lingerie... etc bin avant de toucher nimporte quelle secrétaire ou cadre inutile

Alex. B

l'augmentation des frais de scolarités contre des baisses d'impôts moi je suis contre, augmenter les frais(sans se désangager) et hausser la qualité des services, contrer le sous-financement, là y a quelque chose. Les baisses d'impôts c'est juste une autre façon de subventionner les riches.

Et comme dit drsilver, si vous voulez augmenter les frais, le régime de prêts et bourses doit suivre. Et le régime des BOURSES doit être plus généreux. Actuellement, soit tu viens d'une famille riche, papa et maman payent tes frais, ou bien t'es pauvre et tu dois t'endetter. Je cromprends qu'il y a beaucoup d'étudiants qui gaspillent leurs prêts pour des voyages et partys mais pour d'autres c'est vraiment nécessaire.

Et j'ajoute, augmenter les prêts c'est juste une façon caché de subventionner les banques.

Je suis moi-même étudiant et j'ai hâte de voir ce qui va se produire. En passant les frais de scolarité sont beaucoup plus faibles en Europe.

Cyrus

"reduction d'impots = subvention des riches"

ayoye, mais AYOYE on reduit le anti-subvention des gens un peu et automatiquement c'est un subvention!

Alex. B

TOUS doivent faire leur part dans cette affaire, si on commence à donner des bonbons aux mieux nantis et qu'on demande aux plus pauvres de se serrer la ceinture (encore), ça ne tiendra pas longtemps. Les frais de scolarité sont déjà dégelés (hausse de 100$ par année jusqu'en 2012), hausser à nouveau les frais pour baisser les impôts ça risque de faire comme en 2005, le gouvernement avait reculé sur toute la ligne si je me souviens bien.

Dany

@ Alex Khadir...

Augmenter les frais de scolarité, en autant qu'on augmente les bourses lol!?! Prendre 100$ d'une poche pour le mettre dans l'autre poche, ça revient à 150$ car ça prend un fonctionnaire qui va te chercher ton argent pour te le remettre, et c'est ça le problème au Quebec, trop de structures qui servent à RIEN... D'autres bonnes idées du genre mon Alex? Et on devrait effectivement éliminer tous les salauds de riches, ces enfoirés qui n'ont rien fait pour se rendre là, n'ont pas bossés comme des malades pour la plupart pour se rendre là et ont pris des risques considérables dans bien des cas. Après tout, les imposer à 100%, ce serait même pas assez! Ils représentent que 2% de la population et paient 25% des impôts au Quebec, ils pourraient faire beaucoup plus!!! Alex for President!

Alex. B

L'argument qui vient des jeunes libéraux c'est que des frais bas c'est une subvention aux riches parce que les jeunes qui viennent de familles aisées ont plus de chances d'aller à l'université (ce qui est vrai). Cependant, si l'État s'engage à "réparer cette injustice?!" par des hausses des frais de scolarité, il faut qu'elle s'assure que les étudiants qui vivent une situation différence (en logement, parenté qui est en région), ne soient pas pénalisés.

Autrement dit, faites payer les riches (ou les gosses de riches), mais arrêtez de pelleter dans la cours des autres. On est bon pour faire ça au Québec. Varger de toutes ses forces sur les acteurs qui sont le moins enclin à réagir, soit les moins nantis. En ce sens je trouve qu'on fait preuve d'une certaine lâcheté au Québec

Ma position, et je suis d'accord avec Dany quand il dit que le régime des prêts et bourses c'est une autre patente pour engraisser des fonctionnaires, c'est d'avoir des frais gratuits, des critères d'admission plus sévères dans certaines branches (sciences sociales) et des impôts plus élevés, parce que les classes aisées utilisent plus le système d'éducation que les classes moins nantis.

Christian Rioux

@Alex
Les pauvres ne paient rien Au Québec, alors que les riches paient la presque totalité de la facture. Il y a des limites a toujours piger dans la poche des riches. Ils ont les moyens de crisser le camp si ont les écoeure trop.

Alex. B

C'est justement ça la lâcheté, céder à l'intimidation des puissants de la société. Et on parle d'étudiants pauvres ici, des gens qui veulent s'élever dans le rang social (pas des gros BS sales), il me semble que ça serait la moindre des chose de les aider. Ils payent déjà avec les hausses de 100$ par session par année.

Et je m'exclus (pour l'instant) de ce groupe, comme étudiant je serais de ceux qui devraient contribuer davantage.

Dany

La lâcheté, c'est aussi de toujours accuser ceux qui ont plus que nous, mais de toujours s'en remettre à eux en bout de ligne... Mon intervention au départ était que je suis CONTRE que l'on augmente les frais de scolarité sous l'argument que l'on paie moins en frais scolaires, car on paie moins de frais scolaires parce qu'on paie plus de taxes et d'impôts qu'ailleurs. Impôser et taxer plus sous prétexte que l'on se donne des systèmes universels accessibles à tous et après exiger les mêmes frais qu'ailleurs pour ces systèmes (ou service ou énergie) dont NOUS AVONS PAYÉ la mise en place et dont NOUS payons le fonctionnement, c'est du VOL. C'est une double facturation! Le problème est qu'il y a trop d'intermédiaires qui pigent dans la tirelire avant qu'elle se rende à destination...

Mais de toute façon, on peut facilement constater au Québec que le degré de scolarité ne se mesure pas en fonction de l'accessibilité à l'école car on a les frais les plus bas et notre taux de décrochage est scandaleux, donc il y a d'autres problèmes plus fondamentaux que les frais scolaires...

Et je suis d'accord avec Christian... Plus t'impose, moins t'es attirant pour les cies riches. Moins t'attire les cies riches, moins t'as de jobs disponibles dans le secteur. En bout de ligne, tu perds les impôts des cies qui ne viennent pas s'établir et les impôts des gens qui ne travailleront pas pour cette cie... Et encore là... Il y a pénurie de main d'oeuvre au quebec, on paie des gens à être sur le BS, et on fait venir des mexicains qui ont plus de coeur au ventre pour travailler... J'arrête ici... Désolé pour le long texte lol ;)

DF

Système de prêts et bourses?

À moins d'être orphelin, c'est seulement un système de prêts.

J'exagère à peine.

Les frais ont été dégelés. Maintenant, laissez les étudiants étudier. Prenez des mesures qui favoriseront la diplomation: un élève ne réussit pas son bacc dans le temps prévu (exemple 6 sessions), et bien il encourt des frais supplémentaires pour chaque session supplémentaire qu'il fait.

Le vrai problème des universités n'est pas l'étudiant normal qui suit son cheminement: ce sont les centaines de personnes qui ont 200 crédits et aucun diplôme officiel reconnu parce qu'ils passent leur temps à lâcher des cours ou à s'inscrire n'importe où. Et pendant ce temps, ils ne contribuent pas aux revenus du gouvernement via leurs impôts.

Punissez les coupables, pas tout le monde. Les étudiants étudient dans le but d'avoir des emplois qui rapporteront au gouvernement. Est-ce si difficile à comprendre?

Faîtes des programmes de réinsertion des jeunes retraités sur le marché de l'emploi, diminuez les prestations pour les BS chroniques aptes au travail, mettez une taxe sur les produits de luxe, comme les bouteilles d'eau. 5 cennes la bouteille directement dans les poches du gouvernement. C'est PLEIN d'idées plus intelligentes et moins nuisibles pour renflouer les coffres.

Les étudiants paient déjà de plus en plus cher jusqu'en 2012. Les étudiants sont parmi les pauvres de la société. Ce n'est pas le temps de les taxer: ça ne les aide pas à bien se partir dans la vie pour devenir un contribuable PAYANT pour le gouvernement.

Lacraque

Les Politiciens sont toujours bons pour nous dire quoi faire un coup qu'ils ne sont plus au pouvoir

https://lobbyjuif.wordpress.com

C'est de la diversion qui nous sort droit des boules à mites.
Tout ca pour nous faire oublier Michelle Courchesne

Alex. B

Le problème c'est surtout qu'il y a trop de personnes qui travaillent au noir et qui prive l'État de revenus nécessaires au financement de programmes sociaux, donc la double facturation elle vient de là tant qu'à moi.

En 2005 le gouvernement avait tenté de sabrer dans le régime des bourses, je vais me répéter mais il s'est lamentablement écrasé, même les étudiants en médecine avaient débrayés. Si le gouvernement souhaite augmenter les frais sans ajuster le régime des prêts et bourses en conséquence, le même scénario risque de se reproduire.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

pub