« Fenii | Accueil | #@!**%!! »

Commentaires

Petit beurre

C'est triste ils ont raison, car il y a trop d'étudiants qui perdent leur temps aux études. Exemple très simple, il y a plus de 800 étudiants universitaire en géographie au Québec et seulement 30 emplois de dispo dans ce domaine au Canada. Et sans compter tous les départements inutile, d'accord moins rentable pour notre société, archéologie, histoire, socio, design d'intérieur, etc. Je ne suis pas contre l'enseignement libre et accessible mais il faut avoir un système que nous sommes capable de nous payer et savoir prioriser nos besoins.

vinie

ben oui hein! faudrait pas avoir un peuple qui connaît art et culture, développement humain ou le monde en général. Tout ce qui nous faut c'est de bonnes p'tites machines prêtes a faire n'importe quoi que leur boss leur demande, même s'ils haissent ça ou que c'est dangereux. Pas besoin de montrer notre savoir faire avec le design (dont les emploi était urgent voilà même pas 10 ans).

Tu devrais aussi ajouter tout ce qui est art, vu qu'on perd notre temps la dedans! demande a ygreck comment il perd son temps, a place de travailler dans quelque chose de réaliste et qui priorise nos besoins. Je dis pas que je suis contre le fait disons d'ouvrir plus de place dans la médecine, mais y'a des limites a dire: supprimons la culture.

Surtout que cette caricature parle du bilinguisme pour les jeunes =P

Sur le sujet, je trouve que yen a assez, si le programme d,anglais était bien fait. Je me rapelle, nous anglais = mots croisés. Tu apprend pas a discuter ou interagir beaucoup en encerclant des lettres..ce qu'ils otn besoins, c'est de revoir leur programme, et de mettre de slectures de roman un peu comme les programmes de français, mais pas aussi chargés non plus.

mes 2 cents

[désolée pour la "fru" plus haut ;)]

Petit beurre

Désolé Vinie que tu es Fru, l'idée est pas de tout abolir, mais restreindre la quantité. À UdeM il y a plus de 600 étudiants en anthropologie combien de job pour eux, pas grave continuons à payer pour leur études et ensuite leur bs.

C'est vrai le Québec à seulement 250 milliars de dette (gouvernement, hopital, commission scolaire, ville combiné) et ca grossi d'année en année. Et non c'est pas la faute du gouvernement c'est la faute de tout le monde qui veut tout avoir gratos et accessible pour tous...

Mais oui on peut continuer à accepter tout le monde partout sans restriction et finir par tout simplement endetter davantage les générations futures.

Pourquoi les Université accepte un maximum d'étudiant, c'est simple le gouvernement donne des subvention par tete d'étudiant.

vinie

600 eleves en anthropologie, plusieurs qui continueront leurs études ailleurs dans le monde pour mieux se spécialiser ou pour aller comme professeur aussi. Combien d'élèves en mécanique (dep, spécialisation et autres combinés par exemple) par an au Québec? Se trouvent-ils tous une job tout de suite?

Il y a beaucoup plus de débouchés dans ces domaines que le monde pensent parfois. Oui, malheureusement, dans tout les domaines, il y a un pourcentage qui ne se placeront pas immédiatement ou auront a se rediriger un peu. ( Mis a part les médecins/infirmières)

Les restrictions sont assez sévères pour l'Université dans ces domaines, et également, 600 étudiants dispersés dans au dessus de 50 spécialisations possible, et même parfois de sous spécialisation.

Et je ne vois pas en quoi accepter des étudiants, qui payent de eux-mêmes leurs dettes (par remboursement de prêts, ou ceux assez chanceux pour pouvoir avoir l'argent pour se les payer sans problèmes) endette le Québec. Ils sont loin de finir sur le bs, surtout après tant de travail. Ils iront chercher ailleurs en attendant, mais pas à rester assis.

Ceux qui endettent le Québec sont ceux qui restent assis chez eux, aptes a travailler mais que ca leur tente pas, ces B.S. la qui nuisent, pas tout les gens sur l'aide, mais bien cette catégorie. Et oui, le système de santé est à revoir , je pense surtout aux nombre faramineux de médicaments donnés aux personnes agées, qui ont parfois même pas besoin ( même effet que les aspirines, pour 80$??) et que l'on paie sans poser de questions... ( Je dis pas qu'il faut arrêter de payer pour l'assurance-médicaments, mais de revoir certains médicaments, s'ils sont vraiment si efficaces que l'on dit ou simple placebo.)

Bref, couper dans les études, c'est pas la solution, vu que les étudiants repayent très souvent leurs dettes en travaillant après et en remboursement de prêts.

Question: Tous les étudiants que tu veux couper, restreindre tous ces programmes, tu les mets ou? Dans les usines à gaspiller les cerveaux,les rediriger dans quelque chose qu'ils n'aimeront pas, et payer leur dépression par la suite,dans des jobs que bien du monde feraient pas pour l'environnement seulement de travail (routine, pas de contacts humains ou presque) ou les voir partir aux usa?

Maxime

Excellent échange et de très bon point des deux côté.

Droite Gauche, Les deux ont de bons arguments.

Mais Vinie juste pour votre information les étudiants qui n'ont pas remboursé leur prêt étudiant s'élève à plus de 1 milliar en 2008. Ceci ne tiens pas compte de ceux et celles qui rembourse.

Et un autre point il est faut de dire que les étudiants payent en entier leur frais de scolarité, le gouvernement verse 10 000$ par étudiants par année a chaque université.

Ne pas oublié que seulement 30% des 230 000 étudiants universitaire termine leur baccalauréat ce qui représente 160 000 * 10 000$ = 1 600 000 000$ de perdu.

Ceci est sans compter les déficits des accumulé université qui dépasse les 700 millions.

Donc on frolle le 3 milliar de dollar...on est donc si riche que cela. Vaut mieut ré ajuster la situation sinon un jour on va tout simplement tout fermer.

C'est triste mais ca va être de pire en pire et avec les babyboomer qui vont a la retraite on va avoir encore moins d'argent pour soutenir tous nos programme sociaux.

Ce que j'aime de Petit beurre il propose quelque chose, c'est pas parfait mais au moins il contribu. Quand tu paye pour 160 000 personnes qui ont perdu leur temps et mon argent je dit que oui il faudrait couper.

Et que dire des Cégep qui nous coute 1 milliar par an, le Québec est la seule place sur la planète à avoir un Cégep...Sommes nous meilleur que les autres, NON...mais on continue, svp ne changez rien continuons à payer car l'éducation c'est tellement payant, que le Québec recoit le plus de Peréquation d'ottawa... Alors non Vinie l'éducation universitaire n'est pas aussi rentable que tu le soutiens, dépenser des milliar et endetter davantage les générations futures est le seul résultat de nous obtenons.

Hey c'est le prix de la liberté d'expression, sans rancunne.

Maxime

Alex.B

Tout ces milliards qu'on dépense en éducation c'est le prix pour vivre dans une démocratie libérale. Rappelons que l'accèssibilité à l'éducation est à la base du progrès des civilizations occidentales (sur tout les plans), les pays ayant le meilleur accès à l'éducation sont ceux qui possèdent le meilleur indice de développement humain. Deplus, je déteste voir des gens considérer l'éducation comme une simple marchandise, au même titre que le pot de yogourt que j'achète chez Loblaw. Ces gens là n'ont rien compris. Vous crachez sur l'héritage des Lumières, et c'est triste à mes yeux.

Ce discours droitiste n'est pas libéral... désolé. Ça s'apparente d'avantage avec celui du front national et de Jean-Marie Lepen.

MasterJ

Alex... l'héritage des Lumières?? L'éducation? Vraiment!! Ce n'est pas plutot l'abolissions de toute forme de monarchie... L'état paie 10 000$ par têtes d'étudiant à l'université... l'étudiant en paie 1 500$ par session... La majorité des étudiants travaillent moins de 20 h semaines, ce qui fait qu'ils ne paient pas vraiment d'impôt.. Donc, c'est la société qui paie pour eux... Le seul hic, c,est qu'au moins le tiers ce pogne le beigne aux frais des contribuables et font des grèves lorsque les frais de scolarisation augmentent... Plus les frais augmentent, moins l'état paie... moins l'état paie, moins les parents d'étudiants paient d'impôt... Moins les parents paient d'impôt, plus ils ont d,argent pour leurs enfants...

Et si les étudiants gardaient leur argent, qu'ils méritent en travaillant, afin de payer leurs étude, arrêteraient-ils de se plaindre... NON!! Car ils ont été gâtés par un système hyper généreux...

D'accord avec toi pour dire que l'éducation fait évoluer une société... mais lorsque les coûts en liens avec cette éducation fait ralentir le reste, pas sur que c'est nécessairement une bonne chose... en coupant dans les programmes pré-université à l'université et en obligeant les jeunes à passer par des programmes techniques au cégep, notre société évoluerais plus rapidement avec des personnes plus compétentes dès leur entrée à l'université... Mais de ce cas-ci, les syndicats des professeurs feraient tout pour garder les programmes pour que certains profs gardent leur job...

En continuant le combat, on va finir par l'emporter...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

pub