« Retour en chambre | Accueil | Partie remise »

Commentaires

DF

Section Cinéma, maintenant??

concernant Taillon, quelle belle manière de sortir avec dignité d'une lutte qui le fait passer pour un crosseur, chialeux et traitre dans son parti.

Je ne méprise pas les gens qui ont le cancer, mais il affirme que d'ici décembre tout sera correct et il ne semble même pas inquiet. Donc je crois que c'est un beau prétexte pour sortir sans se faire battre de cette course.

Annie

Faire autant de marde à un parti qui veut renaître et se sauver dès la première occasion... quel courage ! (ironie)

Alex .B

L'ADQ est en mode "Self-Destruction".

Maintenant il ne reste que deux candidats, dont un qui a un "High School" et l'autre qui n'a pas passé un seul cours en communication à l'université. Je trouvais déjà que Mario Dumont était limite avec son bacc en économie, là ça frise le ridicule. Et ne me parlez pas de René Lévesque qui n'avait fait que des études collégiales, au moins il savait écrire sans faire de fautes, et en plus il n'aurait jamais été PM s'il n'avait pas compté sur la brochette de professeurs/médecins/intellectuels amis qui son devenus ses ministres par la suite.

Le Québec n'a pas de droite structurée et crédible, la réalité c'est que vous (la droite) êtes des losers, vous n'avez pas gagné une seule élection provinciale depuis 1966, voilà la réalité.

Nostra

Le plus comique, c'est que ces deux beaux représentants du VRAI MONDE n'ont pas "ajusté" leur C.V. pour un doctorat à Harvard, mais bien pour un baccalauréat en communication (!) et une année de cégep (!!). Ça dit tout.

Quant à Taillon, je pense que mon cancer aussi aurait repris de plus belle en apprenant que les "piliers" de l'entreprise que je désire diriger falsifient leur C.V.

La fin de l'ADQ enlève tout espoir à ceux qui rêvaient que ce soit la même personne qui sert au casse-croûte et qui dirige le pays.

Joséclito Michaud

Finalement le plus crédible était Jean-Francois Plante!

MasterJ

Bon...Merci a ALex B et Nostra de nous infomer que les seuls personnes en mesure de nous gouverner sont des personnes avec des doctorats seulement.... Vous savez, un doctorat ca ne veut absolument rien dire... la plupart des gens qui ont des bonnes idées sortent avant de se rendre la

Steph

Hey AlexB.... j'ai un doctorat, moi... allez-vous votez pour moi?

Margag_

MasterJ as les pieds sur terre.

Les gens qui ont bâtis notre belle société ne sont pas des docteurs.

Je pense donc je suis ! pas j'ai un diplôme donc je suis....

Une bonne idée reste une bonne idée même si elle sort de la bouche d'un idiot ou d'un docteur.

Nostra

@ MasterJ

La question n'est pas d'avoir un doctorat ou non pour diriger le pays. En fait, il s'agit plutôt de savoir si on veut que le gouvernement soit dirigé par des gens qui triche dans leur C.V.... et pour une année de cégep ! Par ailleurs, affirmer qu'"un doctorat ça ne veut absolument rien dire", c'est un peu fort non ? Ça veut au moins dire de la persévérance, une capacité de travail et de compréhension, une certaine intelligence, etc.

@ Margag_

Mais il faut penser pour avoir un doctorat, non ? Quant aux idiots qui ont de bonnes idées, cela me fait penser à une phrase de Matzneff : "Voir des idiots défendre les mêmes idées que vous, quelle épreuve !"

Margag_

@Nostra

Effectivement, j'ose mettre (en ce qui concerne le domaine des idées) les docteurs et les idiots sur le même palier : )

Cela me fait penser à une autre phrase de Matzneff:''Le polémiste est souvent haineux, et la haine déconsidère les plus vastes talents.''

Mais je ne suis q'un B.sc.A, alors je ne jouit d'aucune crédibilité...

MasterJ

@Nostra la grande majorité des Doctorat sont déconnectés de la réalité... Lorsqu'ils ont des idées, dan sla plupart des cas c'est bien sur papier mais impensable en pratique. On devrait les prendre tous aux sérieux??? Je dis pas que ceux qui sont assez fous pour continuer jusque là sont totalement des idiots, mais il ne faudrait pas croire tout ce que dit un docteur au pied de la lettre.

Je trouves que de dire que lorsque les idiots qui ont des bonnes ne devraient pas être pris aux sérieux, je vois une discrimination totale de votre part. «WOW! Quelle bonne idée! Qui l'a eu» «Robert, le gars qui travail dans shop à Lévis» «Ah! Oublies ça c'est de la marde!»... Belle mentalité de ti-coune qui pète plus haut que le trou.

MasterJ

Je trouves que de dire que lorsque les idiots qui ont des bonnes IDÉES ne devraient...

désolés

Annie

René Lévesque n'a pas de doctorat ou autre diplôme important et ça ne l'a pas empêcher d'être PM du Québec, pas plus que ça n'empêche les séparatistes de s'en faire une idole...

Wikipédia :
«Après ses études classiques, il entreprend des études de droit à l'Université Laval, mais quitte en 1943 avant d'avoir terminé. Blaguant à propos de son assiduité en classe durant cette période, il affirme, quelques années plus tard, qu'il passait plus de temps à jouer au poker qu'à assister à ses cours».

Wow, au poker...

Steph

... faisant référence à la souveraineté ?

Alex .B

@ Master : Je n'ai JAMAIS dit que ça prenait un doctorat pour devenir PM, mais quand à moi, en 2009 ça prend au moins des études universitaires (Bacc minimum) pour diriger un parti politique et avoir une certaine crédibilité quand on s'exprime dans l'espace public. Il me semble que comme électeur je n'en demande pas trop non?

@ Annie : Comme j'ai dit dans mon message plus haut, il faut être vraiment éffronté pour comparer René Lévesque à Éric Caire. Premièrement parce que Lévesque était un autodidate (contrairement à Caire), deuxièmement quand il il écrivait, il ne faisait pas de fautes (contrairement à Caire), troisièmement il savait s'entourer de gens compétents (contrairement à Caire).

En passant, contruire un programme avec une pamphletiste comme Joanne Marcotte c'est un peu comme demander à Pierre Falardeau d'être le conseillé politique de Pauline Marois, c'est crissement faible.

Finalement Réné Lévesque avait du charisme, (contrairement à Caire).

Bref, je vais me répèter mais vous êtes (la droite conservatrice/radicale) des LOSERS, avec un grand L, la droite au Québec c'est une vraie joke. Désolé de pèter votre bulle mais sur ce coup là YOU FAILS! Je suis quand même content de voir Gilles Taillon rester dans la course et je lui souhaite la meilleure des chances. L'ADQ ne le mérite pas.

Jean-Luc Proulx

«Le Québec n'a pas de droite structurée et crédible, la réalité c'est que vous (la droite) êtes des losers, vous n'avez pas gagné une seule élection provinciale depuis 1966, voilà la réalité.»

L'Union nationale de Daniel Johnson senior, prti de droite?

Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

Ostie qu'elle est bonne, celle-là!

«Lorsque l'Union nationale reprend le pouvoir, en 1966, les observateurs de l'époque croient qu'il s'agit de la fin de la Révolution tranquille et même d'un retour à l'ère Duplessis. Au contraire, Daniel Johnson poursuit les réformes commencées sous Lesage. Les Cégeps sont créés. La loi sur le Protecteur du Citoyen est adoptée. On met en place le ministère des Institutions financières.»

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gouvernement_Daniel_Johnson_(p%C3%A8re)

Jean-Luc Proulx

«Comme j'ai dit dans mon message plus haut, il faut être vraiment éffronté pour comparer René Lévesque à Éric Caire. Premièrement parce que Lévesque était un autodidate (contrairement à Caire), deuxièmement quand il il écrivait, il ne faisait pas de fautes (contrairement à Caire), troisièmement il savait s'entourer de gens compétents (contrairement à Caire).

En passant, contruire un programme avec une pamphletiste comme Joanne Marcotte c'est un peu comme demander à Pierre Falardeau d'être le conseillé politique de Pauline Marois, c'est crissement faible.» (Alex B.)

1) Caire est entouré, non seulement de Joanne Marcotte, mais, également, de Denis Julien, un économiste, et de Frédérick Têtu, prof de philo au Collège François-Xavier-Garneau. Il a, aussi, Vincent Geloso dans son équipe.

«Vincent Geloso entamera une maîtrise en histoire de l'économie à la London School of Economics and Political Science à l'automne. Il détient un baccalauréat d'économie et politique de l'Université de Montréal. Il a étudié aux États-Unis avec le Washington Center for Academic Seminars and Internships où il a effectué un stage avec le Hudson Institute. Il a aussi travaillé à l'Institut Fraser à Montréal. Il a publié de nombreux articles dans The National Post, The Financial Post, The Vancouver Sun, Cyberpresse.ca, La Presse, Le Québécois Libre et The Métropolitain. Il s'intéresse principalement à l'évaluation des politiques publiques et économiques et l'histoire économique.»

http://geloso-breguet.blogspot.com/

Tu disais?

2) Le communiqué bourré de fautes, c'est la faute du gars qui l'a écrit. Ce n'est pas Caire qui en est l'auteur.

3) Pour le parcours de Caire, c'est par là: http://voirplusgrand.ca/qui-est-ric-caire/

«mais quand à moi, en 2009 ça prend au moins des études universitaires (Bacc minimum) pour diriger un parti politique et avoir une certaine crédibilité quand on s'exprime dans l'espace public.»

Combien de membres de la génération X ont pu aller à l'université? À quoi bon aller à l'université, si le marché du travail est monopolisé par une seule génération, hein?

Réponds-moi franchement, SVP!

Annie

@Alex

Étais-tu sobre et sain d’esprit lorsque tu as écrit ton commentaire de 3:18 ? Parce que j’en doute fortement ! On a beau aimer un personnage mais de là à glorifier Lévesque comme tu le fais, c’est exagéré et ça frôle la folie mentale !! Ça se soigne, tu sais !

Et moi, je préfère Mme Marcotte pour aider à construire un programme que les syndicaleux et les groupes de pression de tous acabits !!

Finalement, c’est quoi cette histoire de droite radicale ? Sais-tu c’est quoi, au moins ?? Hahahahaha !!!

MasterJ

Parce que la gauche nous a prouvé mainte et mainte fois qu'elle réussit très bien... Charest va être obliger d'augmenter la TVQ pour aller chercher de l'argent pour son nouveau programme social de Bounty Hunter d'illusionniste pour petit vieux trop naif pour ne pas répandre leurs économies dans plusieurs sphères del'économie au lieu de donner tout à une seule personne...

J'avais oublier le programme RRQ qui a tellement été bien conçue que ma génération va payer 13% sur chacune des payes pour avoir des pinottes rendu à la retraite...

J'avais oublier le système de santé tellement performant que les urgences débordent, que les listes d'attentes ne cessent d'augmenter et les médecin hyper qualifiés partent pour une province, ou un autre pays...

J'oubliais la réforme scolaire voté par le PQ en 2000 prise du système Suisse, qui ne marchait pas pour eux mais qui est excellent pour nous...


Oui, c'est vrai la gauche n'a que des victoires dans sont CV, elle est dirigé seulement par des gagnants... Merci! de nous avoir ouvert les yeux Alex B...

Alex .B

Ce n'est pas moi qui a dit que Éric Caire et ses Sbires sont "l'extrème-droite" qui risque de prendre le contrôle du parti. Ça vient de Gilles Taillon lui-même. Dans ce cas, je ne dois pas délirer seul.

Alex .B

@ JLP : Je voulais être gentils en disant 1966, dans le fond, vous n'avez rien gagné depuis 1956 au provincial. (ce qui est encore pire).

Jean-Luc Proulx

@ Alex B.

«Ce n'est pas moi qui a dit que Éric Caire et ses Sbires sont "l'extrème-droite" qui risque de prendre le contrôle du parti. Ça vient de Gilles Taillon lui-même. Dans ce cas, je ne dois pas délirer seul.»

Profil d’un adéquiste interventionniste : Gilles Taillon

La rumeur voudrait que l’ancien président du Conseil du patronat du Québec, celui qui allait devenir l’une des plus grandes déceptions du parlementarisme québécois moderne, soit en train de se chercher un poste à l’exécutif national de l’ADQ. Gilles Taillon, qui fut responsable du dossier des Finances dans le caucus adéquiste de 2007-2008, est souvent considéré comme un membre de l’aile droite du parti.

Cette dernière hypothèse ne survit néanmoins pas à l’épreuve des faits. L’Ombudsman a répertorié pour vous quelques-unes des déclarations officielles de monsieur Taillon qui pourraient rendre fier les gourous du modèle québécois.

23 mai 2007

Gilles Taillon émet ses conditions pour le budget. Sa 4e condition est celle de ne pas augmenter les tarifs perçus par les divers services publics. Cette idée sera déboutée plus tard par Claude Montmarquette, qu’on ne peut accuser d’être de gauche, dans le rapport qui portera son nom.

20 juin 2007

Gilles Taillon se fait le champion de l’économie planifiée en proposant de subventionner des régions au détriment de d’autres. Il se lève en Chambre pour exprimer cette vision.

16 octobre 2007

Gilles Taillon parle pour la première fois de protectionnisme financier en déplorant la proportion d’actifs canadiens par rapport aux actifs américains à la Caisse de dépôt et placement du Québec.

1er novembre 2007

Taillon prétend que non seulement le gouvernement doit-il éponger la dette relative à l’Îlot Voyageur de l’UQAM, le gouvernement doit aussi leur donner encore plus de nos taxes et de nos impôts.

23 novembre 2007

Le député de Chauveau de l’époque propose une politique d’achat local pour les entreprises québécoises du milieu manufacturier. C’est l’une de ses dernières déclarations à l’Assemblée nationale avant un long silence-radio.

31 janvier 2008

Taillon souligne à un journaliste du Canal Argent que la CDPQ aurait dû acheter Bell et Alcan.


De son côté, Gilles Taillon, le porte-parole de l’Opposition officielle en matière de Finances, dit partager les préoccupations de Jacques Parizeau. Le député de Chauveau s’inquiète du peu de place que la Caisse de dépôt réserve à son mandat pour développer l’économie du Québec, en plus de son rôle de fiduciaire. «Si la Caisse laisse passer des entreprises comme Alcan dans des mains étrangères, cela participe à l’affaiblissement de Québec Inc.», dit le lieutenant de Mario Dumont.


17 avril 2008

Le grand retour de Gilles Taillon se fait sous une note questionnable, alors qu’il émet le grand principe de Barack Obama : privatiser les profits et socialiser les pertes.

21 octobre 2008

Taillon, inspiré par la campagne du démocrate, demande un «bailout» pour les entreprises exportatrices canadiennes.

22 octobre 2008

Pour finir en beauté sa carrière de député, Gilles Taillon avoue finalement qu’il n’est pas de droite en Chambre.


On peut déplorer peut-être, Mme la Présidente...on pourrait déplorer, si on faisait un débat théorique, qu'on n'ait pas, au moment où il y avait une croissance économique au Québec, engrangé des argents pour faire face à une situation comme celle-là. Je ne pense pas qu'il est temps de faire un débat économique sur le mérite de la théorie de Keynes, qu'il fallait engranger, puis que maintenant on peut aller en déficit, je pense qu'on n'en est pas là. Nous croyons qu'il y a encore, au gouvernement, (…), qu'il y avait des possibilités, sans retomber en situation de déficit, pour l'instant, de mettre en place des mesures.


Non, Gilles Taillon n’est pas de droite!

Conclusion : Gilles Taillon est un illettrée économique et un chantre du Québec Inc., alors que l’affairisme du Québec Inc. n’est pas le libre-marché et encore moins le libertarianisme.

http://lequebecdedemain.blogspot.com/2009/06/le-vrai-gilles-taillon-2e-partie-un.html

Annie

@Alex

«Ce n'est pas moi qui a dit que Éric Caire et ses Sbires sont "l'extrème-droite" qui risque de prendre le contrôle du parti. Ça vient de Gilles Taillon lui-même. Dans ce cas, je ne dois pas délirer seul.»

T'es pas obligé de répéter ses niaiseries !!! Tu vois pas qu'il est désespéré et en panique, le vieux ???

Alain Duchesneau

Ouin ouin, je suis content de constater que la politique a encore quelques adeptes. Dommage que le goût pour la politique se perde comme en ce moment.
Encore plus dommage que les adeptes qui restent ne sachent pas argumenter autrement qu'en envoyant chier son vis-à-vis. (Ok, je vais dire plutôt «abaisser son interlocuteur»). Ou pire, de jouer à «moi je la connais La Vérité, pas toi pauve con»

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

pub